Good Morning England

postergoodmorning3

Holy sh*t, an UFO!

Eh oui, ce film est une petite bombe absolument épatante qui roxxx comme jamais :D On connaissait déjà j'espère (si ce n'est pas le cas précipitez vous) "Good Morning Vietnam", le film avec Robin Williams, qui est un truc assez génial aussi, à peu près dans le même genre. D'ailleurs, dans Good Morning Vietnam, ça tient surtout à Robin Williams, car le scénario est un peu trop américanisé à mon goût.
Mais ...
En fait, autant le dire immédiatement, Good Morning England, c'est une bombe fantastique car ça contient absolument tout ce qu'il y a de bon dans l'humour british, et tout est renforcé par une bonne dose de rock. Du vieux, du bon.
Mais avant de s'occuper des détails, on ferait mieux de parler de l'intrigue du film:
Dans les années 60, en Angleterre, à la radio, on n'avait droit qu'aux infos. Et à 40 minutes maximum par jour pour la musique, rock ou pop, m'enfin de toute façon en 40 minutes on devait pas avoir le temps de passer grand chose.
"Good Morning England" raconte l'histoire d'une radio fictive des années soixante, mais pas n'importe quelle radio random; une radio pirate, émettant depuis les eaux internationales dans la mer du Nord et ne violant de cette façon aucune loi. "Radio rock", c'est le nom super original de cette fréquence, diffuse donc du rock 24/24h, à bord d'un bateau complètement paumé; se relaient à l'antenne une fine équipe de DJ tous plus tarés et déjantés les uns que les autres, qui dans le genre phénomène défendent tout de même carrément bien leur beef-steak. Ils se partagent les créneaux de la journée et de la nuit, et chacun a sa spécialité à bord. D'ailleurs, la Grande Règle c'est justement qu'aucun n'emmène de fille sur le bateau; la seule femme à bord, c'est Felicity, lesbienne et baby-sitter de cette bande de cinglés - heureusement elle est également assez hors normes, et puis on peut voir affiché dans la cuisine le délicat panneau "Clean it up, I'm not your slave!" (nettoyez, je suis pas votre esclave).
Pour nous présenter ce tas de fous, on passe par Carl, un mec de dix-huit ans que sa mère a envoyé sur le bateau en pleine mer du nord sous la tutelle de son parrain, Quentin, le maître de ces lieux, histoire de lui mettre un peu de plomb dans la tête et compagnie, étant donné qu'on l'a surpris en train de fumer de l'herbe au lycée et que vous comprenez, c'est de la grande délinquance. Seulement, le bateau de Radio Rock, c'est autre chose que de tirer quelques taffes de romarin en croyant que ça défonce; le pauvre petit Carl est complètement épaté par l'ambiance et la bande de fous dont il va partager le quotidien. En fait, l'utilité de Carl dans l'histoire est pas phénoménale; il est bien gentil, il est bien canon, mais c'est pas vraiment le plus divertissant de la clique. On s'en sert pour quelques éléments de l'histoire, il est parfois un peu au centre, mais disons que face au casting du film, ç'eût été complètement démentiel s'il avait réussi à se distinguer.

Car oui, le principal atout de Good Morning England, c'est avant tout son casting DE MALADE :D

normaltomsturridge0001iz2
Oui, je vous offre Carl (Tom Sturridge) parce que ça fait plaisir de voir qu'il y a des bruns mignons chez les acteurs anglais... ben ma foi, moi je connais Alex Pettyfer, je connais William Moseley, mais ils sont blonds, que je sache.

Le casting démentiel

Alors ce qu'il faut savoir, c'est que le casting de ce film compte un paquet absolument épatant d'acteurs britanniques parmi mes préférés - en fait, j'adooore les acteurs britanniques, et surtout ceux-cis - et comme ce sont tous de sacrés individus, laissez-moi vous dire que quand on prend tout ça et qu'on le met sur un bateau, avec du rock en permanence, on obtient assez vite un méchant bordel :D
Le tout premier qu'on a le privilège de voir, c'est Bill Nighy, dans le rôle de Quentin; grand, droit, sec, maniéré et directement sorti d'une autre époque, il est épatant, dégingandé et super classe, parle toujours de façon très affectée et dirige Radio Rock. C'est le saint patron du rock sur ce bateau; les autres déménagent carrément, mais lui, il a une classe d'enfer. Je l'adore absolument sans réserves.
Celui que je guettais, par contre, n'était pas Philip Seymour Hoffman; comme on l'aura probablement remarqué à ce point, je suis un peu une ermite, et pas particulièrement intéressée par la culture américaine à moins qu'elle ne vienne à moi, donc cet acteur, il est certes génial, roxx carrément, mais je ne m'y attendais pas spécialement^^
Non, celui que j'attendais avec une impatience terrible, c'était, c'était... Nick Frost! ... certes, me direz-vous, mais qui est Nick Frost, dis donc? Haha, mes chéries, Nick Frost c'est un des acteurs britanniques à connaître, c'est un mec qui choisit ses films comme un vrai super gars. D'ailleurs, il a démarré dans le métier grâce à Simon Pegg qui l'a enrôlé dans sa sitcom juste parce qu'ils étaient colocs, et juste après ils ont fait Shaun of the Deads. Nanika, je te l'avais bien dit que mes rêves de gloire n'étaient pas si fous que ça. On fera comme Nick Frost et Simon Pegg, un jour...
Enfin, ce qui est important à savoir, c'est que Nick Frost, c'est le gros de Shaun of the Deads et Hot Fuzz; et moi, je l'adore, il me fait terriblement rigoler^^ Alors en animateur radio, on ne peut qu'être conquise, surtout qu'il joue un perso particulièrement porc avec ses admiratrices - d'ailleurs, je vois préviens; on a droit à Nick Frost à poil au moins une ou deux fois, alors prenez des trucs contre la nausée avant le début du film - et sa voix d' "animateur"? tout simplement géniale. Ce type a un débit parfait pour ça, et laissez-moi vous répéter qu'en tant qu'anim de Radio Rock, j'adore.

Sinon, j'ai eu un énorme choc lorsque j'ai vu débarquer Chris O'Dowd... et juste après, Katherine Parkinson! Et là je me suis dit, zOMFG, le mec qui a fait le casting ROXXXE A MORT.
Mais que je m'explique, enfin, puisqu'en plus je suis toujours la première à oublier les noms d'acteurs... Chris O'Dowd, c'est le Roy de The IT Crowd dont je vous parlais la semaine dernière. The IT Crowd, cette sitcom absolument délirante et totalement géniale sur les geeks dans leur environnement naturel (le sous-sol). Eh bien le voilà, Chris O'Dowd, dans le rôle de Simon, le mec au bonnet xD et lui aussi, il est... tout simplement génial^^
Katherine Parkinson, eh bien c'est Jen dans IT Crowd :D La collègue de Chris O'Dowd, donc comprenez que lorsque j'ai vu les deux dans le casting, je suis entrée dans un état de bug avancé. Donc en fait je crois que si un jour je lance ma merveilleuse carrière de star, je le ferai en Angleterre, étant donné que ce pays grouille d'acteurs et d'actrices dont je suis complètement dingue alors qu'ici bas en France... (je viens de passer cinq minutes de pause à chercher le nom d'un acteur ou d'une actrice français(e) que j'apprécie, mais j'ai pas trouvé).
Anecdotiquement, nous avons Keneth Branagh, grand nom du théâtre et du cinéma britannique, dans le rôle du ministre qui veut fermer la radio à tout prix; et pour son assistant dont les dents traînent par terre, Twat (Trouduc) j'ai passé la totalité du film à me creuser la tête pour savoir où diable j'avais bien pu le voir. Je vous assure, son visage m'était carrément familier, mais impossible de voir le type de film dans lequel je l'avais vu. En même temps, pas étonnant: ça m'a frappée à deux secondes du générique; c'est Jack Davenport, le comodor pénible de Pirates de Caraïbes xD

GOOD_MORNING_ENGLAND_2009_diaporama_portrait

On a aussi un Bob hippie qui s'occupe de l'émission entre 3 et 6 heures du matin; un Mark le Noctambule qui fait les heures de nuit et ne parle jamais, et pourtant a un putain de sex-appeal - en fait, voilà, vous prenez Mark, vous prenez Carl, vous les enfermez dans la même pièce et puis vous bavez. C'est garanti.
On a aussi Angus the Nuts, que je n'ai pas trouvé si Nuts que ça; Thick Kevin qui lui s'en tient vraiment une sacrée couche, et ce que je vous ai gardé pour la fin, c'est...
Rhys Ifan en tant que Gavin le célèbre super DJ delamorkitue. Il a une classe d'enfer. C'est un sale petit prétentieux :D (ça ne vous fait pas penser à un bisho, ça?^^) Sauf qu'un bisho c'est kawaï, tandis que Gavin a une classe intégrale et permanente, il est trop fort, il en impose, c'est un mec qui s'est dit "ouais aujourd'hui je vais mettre une veste violette et un chapeau avec un plume et je vais avoir l'air cool!". Ouais mais en fait, vous savez quoi, ça marche :P ça marche terriblement bien. Et encore, il se la pète, mais lorsque vous entendrez sa façon de parler dans le micro de la façon de radio, même celles qui comme moi ne peuvent pas vraiment supporter les mecs de cinq ans leurs aînés ne peuvent pas s'empêcher de fondre complètement, car cette voix, c'est... c'est trop WOUAW, quoi T.T

19071293_w434_h_q80

Le pourquoi du comment dès sa sortie il finira dans votre dvdthèque

Le tout premier point fort du film, impossible de passer à côté, c'est sa BO complètement démente. Les  Stones, The Kinks, Hendrix, Joplin, The Who, Paul Jones, Otis Redding, David Bowie... et encore, je ne vous parle que de ceux que je connais et dont je me souviens. La bande son est clairement du pur défonçage d'oreille, celui qui parvient à rester immobile tout le film est soit un surhomme, soit un sourd. Et dans les deux cas je le plains.

Ensuite, le casting y est bien entendu pour...énormément. Sans rire. Ce casting est un casting de folie. Mais bon, j'en ai déjà parlé, je vais donc éviter d'en faire des tartines inutiles^^

L'humour et l'ambiance sont ensuite, il me semble, le dernier facteur déterminant. C'est blindé d'un humour terrible, d'une ambiance de déconne totale... à Noël, Kevin est déguisé en lapin; David finit son toast par "Kevin, t'es trop mignon, mais tu sais, le lapin c'est pour Pâques..." Pour apprendre à nager à Angus, ils le foutent à la baille direct. Je préfère ne pas citer, ne pas spoiler, et surtout ne rien dire du contenu du film, parce que chaque découverte est absolument délicieuse. C'est bien simple: tout du long, toute la salle était pliée en deux de rire.
Ils sont définitivement trop forts. Ils roxxent :D