De l'énigme Nagase Tomoya.

Nagase_Tomoya_wallpaper_5
A toutes celles qui poseront la question: oui, la photo c'est fait exprès.


Mais de quoi parle-t-on?


Vous savez bien comment ça se passe; on essaie de dormir puis on se souvient d'une phrase dans une fic publiée qui ne colle pas, et soudain, paf, à deux heures du matin ça devient vital de corriger ça, on rallume le PC et une demie-heure plus tard on se retrouve à regarder des clips de Tokio et on se demande soudain ce qu'on fout là, mais juste à cet instant précis, l'envie naît d'écrire un article sur l'énigme que représente Nagase, et voilà, à deux heures et demie du matin, il faut absolument s'y mettre alors que ça fait deux semaines qu'on recule l'article sur Harry Potter 6... Bref.

Nagase Tomoya. Que savons-nous tous à son sujet? Nous savons que Nagase est sexy. Nous savons que Nagase a une voix superbe. Nous savons que Nagase a souvent des goûts de chiottes (ah pardon, ça, ça n'a rien à voir avec la choucroute).


Nagase, en gros.

Ce qui est évident, c'est qu'il est complètement génial, mais attention, je ne vais pas me contenter de répéter à quel point il est génial, je vais tenter de déterminer pourquoi!! Subtile différence que sans doute la fangirl sera la seule à noter, mais n'empêche, différence quand même. Le fait est que je ne sais pas exactement pourquoi ce type est purement génial, je me contente de quelques déductions sauvages, partant du fait qu'il est honteusement sexy, que c'est le seul mec viril du Japon tout entier, que sa voix est carrément sublime et que lorsqu'il apparaît dans un drama il est tellement hilarant qu'il a dû déjà tuer un bon paquet de fangirls.

En plus, détail qui a son importance, Nagase est vieux, et vous savez tous que j'ai uniquement trois exceptions à ma règle "seuls les bishos de moins de 26 ans me retournent le neurone", Bambi, Hiroki, et Nagase. Et justement, Nagase est le plus vieux du lot, et de loin; c'est carrément un vétéran de la JE! Il chante au sein des Tokio depuis quasiment quinze ans (pardonnez-moi puristes, j'ai la wikiflemme cette nuit) et a joué dans une liste de dramas longue comme le bras. Mais nous allons tenter de décortiquer tout ça de façon pseudotement scientifique (amis des néologismes, bonsoir!), c'est-à-dire en tentant de limiter autant que possible le départ en vrille...

Explication 1: les goûts qu'il affiche
*

On commence à le savoir; les poulains de la JE ont généralement des goûts de chiottes en ce qui concerne les fringues, la coupe de cheveux et ce genre de choses, et plus que tout, ils restent affectivement très, très attachés au style qui était à la mode au moment de leurs débuts, un peu comme un truc complètement figé dans le temps. Et j'ai une mauvaise nouvelle pour vous les filles: les Tokio ont débuté pendant les années 90. Or, rien de bien ne s'est jamais fait stylistiquement pendant les années 90, même moi je m'en rends compte; et pourtant, il fut un temps où j'étais folle de ces chemises à carreaux noirs et blancs infâmes et informes très portées à cette époque. De ce temps, on portait des salopettes, des jean's taille haute, du XXXL, des imprimés infâmes, et tout ce qui ressemblait de près ou de loin à des cheveux se retrouvait toujours assez rapidement transformé en une espèce de choucroute vaporeuse et over-laquée - sans parler des sweats-shirts au style plus que douteux... (douloureux souvenirs)
Eh bien voilà, vous voyez donc dans quel esprit les Tokio ont démarré. Cela occasionne souvent des surprises plus ou moins choquantes, comme par exemple le brusing nagasien dans le clip "Ai no Arashi", sublimement choucroutesque et d'ailleurs repris quelques années plus tard par ce pauvre Yamashita qui n'avait pas compris qu'arborer une telle coiffure c'était signer pour une inscription à vie au club mondial des gens qui n'ont pas de goût. En éclaircissant à peine, on obtient un effet "golden retriever" du meilleur goût. De plus, toujours dans le clip de Ai no Arashi, Nagase aurait pu être le summum de la sexytude: un Nagase coincé dans une veste de cuir ET un pantalon de cuir, c'est un coup à tuer les fangirls comme des mouches, ça! Mais oui mais non; il aura fallu le brushing. Du fond de ma léthargie d'insomniaque, je hurle de rire devant la beauté de ce clip ainsi que le jeu de jambes de Nagase.
En fait, ce manque de goût, c'est comme pour les costumes de scène des autres Js, sauf que là, c'est pas du grand guignol mais juste des goûts de chiottes. C'est kistch, ça nous rappelle le bon vieux temps, c'est carrément ridicule et ils assument aussi bien que les Eito Rangers, enfin bref, moi j'adore ce côté "je fais du rétro avec un brushing blond et un boa en moumoute", je trouve ça irrésistiblement drôle. Le meilleur exemple qu'on ait jamais trouvé pour illustrer ça reste le clip de Minna de WAHAHA, qui restera pour toujours une de mes chansons préférées des Tokio.


[PV] tokio Minna de WA HA HA
envoyé par chaperonrouge. - Regardez d'autres vidéos de musique.

Explication 2: son côté très... "nature".

Ceci est également de notoriété publique: Nagase, c'est vraiment le plus nature des Js. Lorsqu'on pense à lui, en général, on l'imagine en sweat-shirt moche avec ses cheveux pas coupés depuis trois ans, en train de se gratter la joue et de rouler ses "r" de fin de phrase. Et franchement, avec lui dedans, même le vieux sweat-shirt grisâtre et tout taché devient sexy. Pour le moment, je ne l'ai jamais vu jouer un rôle différent de cette image; et c'est un peu devenu son image de marque, ce truc, au final. Entre le Makoto de "IWGP" et l'espion de "Karei naru Spy" dix ans plus tard, la différence n'est pas vraiment facile à voir. Dans My Boss My Hero, on lui a même fait cultiver ce côté négligé et carrément pas subtil qu'il a déjà au naturel.
En fait voilà, quoi qu'il dise, quoi qu'il fasse, on a toujours l'impression qu'il a tatoué sur son front "j'en ai rien à fo*tre". Il renvoie l'image d'un mec très entier. On se souviendra longtemps de la scène d'ouverture d'IWGP, avec ses grimaces sur un siège de WC, ainsi que ses discussions philosophiques avec Tsuyo sur le potentiel traumatique des cotons-tiges et l'utilité des petites couvertures à mettre sur le siège des toilettes pour ne pas avoir froid aux fesses quand on s'assied.
Cela a peut-être à voir avec sa dégaine; après tout, il est assez baraqué. Mais en même temps, un peu comme son mauvais goût dans pas mal de domaines, c'est sa marque de fabrique; ses airs balourds et bourrus sont la clef de son potentiel comique dans les dramas; certes, lorsqu'il fait une bonne performance d'acteur, c'est génial, parce que ce mec est génial, et que forcément donc il sait jouer; mais il n'empêche qu'on l'utilise trop souvent de façon "nature et comique" plutôt que de lui filer de vrais beaux rôles - par exemple, ça risquait pas d'être lui qui aurait auditionné pour MC Kamiyama, quoi. Il s'enferme lui aussi pas mal là-dedans, on dirait; après tout, c'est simple, et ça marche. Et très franchement, dans My Boss My Hero, entre Tégo-kid et Nagase, même si le second était vieux, y'a pas eu photo - de toute façon à part quand il se déguise en maid j'ai jamais vraiment accroché avec Tegoshi.
Donc en fait, Nagase, son côté nature, ça lui va tout de mêm vraiment bien, surtout quand on lui fait jouer les yakuzas.

nagase1mc1


Explication 3: sa façon de chanter.

Notez bien: je n'ai pas dit "sa voix sublime". Cela ne signifie pas que je fais des progrès sur la voie de la guérison, au contraire: cela veut dire que certes, Nagase a une voix sublime, mais... encore faut-il qu'il chante juste. Et ça, c'est vraiment un très, très gros problème, toujours non résolu à ce jour.
Alors autant des fois, il est bien luné, tout ça, il chante juste (et là en général c'est bizarrement lorsqu'il a mille trucs à faire à la fois, genre quand il joue un truc super chaud à la guitare en même temps) autant parfois c'est limite du foutage de gueule tellement il foire consciencieusement chaque fin de ligne.
S'il fallait faire une comparaison, je dirais que de la même façon que Jin oublie ses propres paroles en concert, Nagase foire ses notes des extrémités. Chacun sa spécialité, et on les aime pour ça. D'ailleurs, j'ai même trouvé un combo des deux: dans le Countdown 2009, Jin qui chante faux sur Sorafune. Et quand je dis faux, ça veut dire faux, et pas faux du genre "j'ai jamais entendu cette chanson de ma vie", non, faux du genre "encore plus faux que Nagase dans ses mauvais jours". Et pourtant, dans ce domaine, faut pas nous en promettre, il est très rare que le petit Nagase fasse une performance où il chante juste.
C'est dans un sens dommage, car il a effectivement une voix sublime; donc soit on le cantonne à des chansons pas techniques, et c'est super frustrant parce qu'on ne profite pas de la beauté de sa voix, soit on lui fait chanter des chansons superbes comme Sorafune ou Honjitsu Mijukumono, qu'il massacre méthodiquement avec un entrain incomparable. Et il y met vraiment tout son entrain, toutes ses tripes; Nagase qui chante, c'est simple, on dirait qu'il va vomir sur scène, tellement il est dans son truc. Attention, pas question de lambiner ou de tirer au flanc; sa chanson, il la vit, il la subit, il la souffre, c'est un véritable combat intérieur: tout est bon, écarter les jambes pour pas tomber, faire des grimaces dignes du meilleur exercice de comédie, lever le visage vers le ciel, traits crispés, dans une posture torturée. Il lui arrive même de commencer à vomir sa voix. Si si, je vous assure.
Afin de démontrer ceci, je voulais insérer une série de vidéos de performances diverses, pour donner une idée globale de la chose, quelque chose de varié, de divertissant, enfin, de la vraie documentation, quoi. Mais je suis tombée sur cette vidéo et je crois qu'à elle toute seule elle illustre à merveille ce que je tente de décortiquer depuis le début du paragraphe. Le début est gratiné, après ça se calme, mais arrivé au milieu ça commence à sérieusement partir en sucette.


[ My Boss My Hero ] TOKIO - Sorafune [ live ]
envoyé par khamedx. - Regardez la dernière sélection musicale.

Conclusion

Donc pour en revenir à notre problématique de départ, qui consistait à expliquer pourquoi Nagase Tomoya est un mec génial, nous avons démontré que:
a) Il a des goûts de chiottes
b) Il sait même pas taper la pose comme Jin
c) Il est pas fichu de chanter juste si y'a pas un ingé son pour retaper ce qu'il enregistre

Globalement, on pourrait croire que c'est une conclusion plutôt négative, mais il faudrait vraiment ne pas être une fangirl pour penser cela. En réalité, rien de plus positif que ce constat! En gros, cela revient à dire que:
a) Quoi qu'il porte, ça lui va
b) Quoi qu'il fasse, il est sexy
c) Quel que soit son degré de plantage, sa voix est sublime.

On a connu plus pessimiste, comme conclusion, non?
Donc en gros, je n'ai pas démontré grand chose, sinon le fait que même un parfait glandu en apparence peut en réalité cacher un mec qui symbolise la cristallisation de la perfection (je sais, c'est très grave ce que je dis là), autrement dit, le parfait prototype du mec idéal, de l'artiste intéressant et surtout, du Johnny's performant (surtout, surtout). Il n'empêche que même si sur le plan musical c'est bel et bien Nagase Tomoya qui l'emporte sans que la question se pose, si j'avais le choix entre lui et Bambi pour prendre le thé, j'hésiterais pas non plus longtemps.

Et en cadeau, un petit Sorafune. N'ayez crainte, le début fait peur, mais en fait il chante juste tout du long - histoire de vérifier ma théorie qui dit que plus il en a à faire mieux il s'en sort.

*Je voudrais rajouter au chapitre du manque de goût le fait qu'il ait rompu avec Koyuki pour Ayumi Hamasaki; certes, il a rompu avec elle aussi plus tard, mais n'empêche, je trouve que c'est un argument parfaitement valable pour justifier le fait qu'il a des goûts de chiottes. Cependant, l'argument étant quand même légèrement douteux d'un point de vue artistique -c'est bien la première fois qu'on s'en soucie, mais bon - je préfère le mettre à la fin plutôt que dans le paragraphe concerné plutôt que de le supprimer.