Shun Oguri

oguri_shun_516

Oui je sais, vous désespériez de voir enfin une mise à jour, et moi je désespérais de terminer enfin un article... Bref. Nous sommes aujourd'hui ici pour parler de Shun Oguri, ce monument du monde du drama (la preuve, vous avez forcément déjà vu Shun Oguri jouer dans quelque chose) bourreau de travail absolument inimaginable et tueur de cheveux professionnel. Il aura tout fait subir à ses pauvres cheveux, mais ça on y reviendra, parce que bien entendu on ne saurait parler de Shun Oguri sans parler de ses cheveux, je me demande s'il est pas pire que Koki là-dessus... sauf que Shun, lui, est beau en toutes circonstances - et si on veut consoler les fans de Koki, je dirais que si lui aussi foutait un peu la paix à ses sourcils il pourrait peut-être rattraper Shun... mais bon après chacun ses priorités. Bref, j'étais là pour écrire un article, à l'origine...

oguri_shun_438


Dans quoi a-t-il joué?


Alors là on va déjà faire une première petite pause. La question serait plus exacte si c'était "Dans quoi n'a-t-il pas joué?"
Bon, d'accord, il y a encore suffisamment de dramas sur le marché du drama pour en laisser certains sans Shun, car il semblerait qu'il n'ait pas encore le don d'ubiquité (quoique, je dis ça, je dis rien, un jour peut-être...) Mais si vous avez du temps à perdre, vous pouvez toujours essayer de compter tous les titres de sa filmo, c'est sur drama wiki; personnellement, j'ai déjà passé un bon moment à trouver des photos (hé oui, mon disque dur ne contient pas tout) alors je ne vais pas en plus m'amuser à compter tous les films et dramas dans lesquels il a joué, j'ai pas non plus envie d'y passer toute la nuit.

Le meilleur moyen de faire ça serait de vous détailler ce que j'ai vu dans l'ordre chronologique de découverte; mais là encore, si ça se trouve, je vais en oublier...

Tout d'abord, les débuts, baby Shun, le petit truc super mignon caché au fond vu qu'il était tout petit; c'était l'époque GTO. Et là j'ai énormément de veine sur ce coup parce que GTO c'était justement mon tout premier drama. Je ne l'avais pas spécialement remarqué parce qu'il faut dire que mon attention était totalement monopolisée par Yosuke; déjà, dès le début, j'avais bon goût.
Et puis j'ai regardé un autre drama que GTO, car Nanika m'avait dit qu'il existait un autre drama mêlant lycée et yakuzas: Gokusen. Et là, devinez quoi, ou plutôt devinez qui on y retrouve? Shun! Shun était donc présent dans mes deux tout premiers dramas... et pourtant, je ne l'avais pas trop spécialement remarqué; mais je reviendrai là-dessus plus tard, c'est tout ce qui fait le Shun. Et puis en même temps dans Gokusen j'étais un peu trop occupée à m'indigner car Shin Sawada est censé avoir les yeux verts, les cheveux prune et avoir la classe, alors que MatsuJun et sa mémèche blonde, vous m'excuserez, mais, euh...-_-'. Ensuite, pour continuer dans la lignée des classiques, peu après j'ai regardé HanaDan; on notera ici que ça fait deux fois Shun en blond. Et dans HanaDan justement, il m'a pris une indescriptible envie de lui coller des claques...! Incolore, inodore et sans saveur, non vraiment, pour ce qui est de la première saison de Hana Yori Dango, c'est un gros "non" pour moi. Maintenant que j'ai parcouru le chemin sacré de la filmo de Shun et que je l'ai vu dans un certain nombre de rôles différents, je sais que c'est Shun, mon cerveau de fangirl enclenche le mécanisme "Shun=*gah*" et du coup ça passe. Mais autrefois, c'était catégorique, je pouvais pas me l'encadrer, c'était à mes yeux un mollusque incroyable (je n'avais plus tellement Uchi en tête, à vrai dire). Puis j'ai regardé l'épisode de Détective Conan, et là, deux choses se sont passées: d'une, Shun était  Détective Conan, et ça, ça n'a pas de prix; et de deux, il avait enfin retrouvé une couleur de cheveux normale \o/ En plus, il faut le dire, Conan ayant naturellement trop la classe car c'est un des meilleurs, Shun a eu trop la classe, même si j'avoue que dans ce SP il a davantage l'air constipé que classe, mais ça, après, ça varie selon la perception de chacun dirons-nous... Et j'ai directement enchaîné avec ce qui est désormais devenu un grand classique, Hana Kimi! Apprenez ou rappelez-vous d'ailleurs qu'il a reçu un prix du "meilleur rôle secondaire", genre, Sano Izumi, rôle secondaire, quoi. Enfin, bref. Donc dans Hana Kimi, notre jeune Shun était brun, mystérieux, super chou, et faisait la gueule en permanence. Ajoutons à cela qu'il n'a pas fait son difficile pour embrasser les autres mecs, et ça fait exploser son capital sympathie - car, avouons-le, Nakatsu qui se fout au milieu pour embrasser Sano, c'est trop drôle, ça restera longtemps dans les mémoires, d'ailleurs allez tiens, on va se la refaire, j'avais justement besoin d'une technique pour aérer un peu mon paragraphe.

_yaoimoment

C'est à ce moment-là que j'ai commencé à me familiariser avec Shun; il m'aura fallu le temps, mais j'y serai arrivée. J'ai donc commencé à prendre en compte sa présence dans un casting lors du choix des dramas que je regardais; et c'est ainsi que je me suis laissée tenter par le très vieux Stand Up!.
Pourtant, c'était pas gagné; le héros, c'était Nino la loutre déprimée, et dans le tas il y avait Yamashita, et vous devez sans doute avoir compris que ce mec ne m'intéresse pas plus que ça, en fait il m'indiffère totalement. On avait donc Hiroki♥ contre deux inconnus à l'époque qui ne m'emballaient guère (car les NewS c'est pas ma tasse de thé et Arashi pas mon délire, sauf Bambi et Jun dans HanaDan). Qui a fait pencher la balance? Voilà, vous commencez à comprendre. Bon, c'est vraiment que j'avais aussi envie de consolider ma culture générale, vous savez bien que je n'aime pas dire du mal de quelque chose sans avoir au moins tenté de voir ce que c'était; et j'avais tellement hâte de pouvoir me foutre de la tête crispée de Yamashita... bon finalement il n'est pas trop mauvais, je suis frustrée >_<. Mais bref, Shun. Donc dans Stand Up! il n'a pas un rôle si extraordinaire, en fait, mais comme les autres il est choupi; et puis de toute façon ils ne peuvent pas être grand chose de plus que choupi là-dedans, vous avez vu le format?
Bref, peu après, je n'avais vraiment RIEN à faire de mes journées, et je cherchais un drama idiot à regarder pour me reposer les neurones; mon choix s'est porté sur Densha Otoko. Alors, ok, Shun figure au casting, certes; cependant, il apparaît en moyenne cinq secondes et demie par épisode, et encore, je suis vraiment très gentille. Seulement voilà; prenez un spécimen lambda de nerd devenue un périphérique direct de son ordinateur ET fangirl invétérée, et montrez-lui un Shun geek qui tape sur son clavier à une vitesse supersonique dans une chambre remplie d'ordinateurs. Bon. Ben heureusement qu'il n'apparaissait que quelques secondes par épisode, sinon je serais morte depuis longtemps, c'est moi qui vous le dis!! J'ai passé les cinq secondes en question à faire des captures d'écran, seconde par seconde Oo' Mais j'y peux rien, même avec la mémèche gaufrée, il est juste sublime, là-dedans. Vous voyez ces mecs qui mettent dans leur chambre des posters de voitures avec des filles en maillot dessus? Bon, ben pour mo l'équivalent c'est un Shun geek dans une pièce remplie d'ordinateur. La jeunesse d'aujourd'hui a grand besoin d'une psychanalyse, docteur...
Mais suite aux dramas, j'ai commencé à regarder les films de Shun; et j'ai commencé avec le mythique Crows Zero (dont l'article attend sous forme de brouillon dans les archives de ce blog depuis près d'un mois -_-). J'aimerais bien voir Crows Zero II mais il paraît qu'un coffret avec les deux films va pas tarder à sortir en France, alors pour une fois qu'un bon film japonais sort ici, je vais faire mon petit effort et ne pas regarder ça en ligne; j'attendrai pour pouvoir m'acheter les films. Bref, tout ceci pour dire que Crows Zero c'est trop dla bombe atomique, et ce notamment grâce à Shun, le seul homme au monde capable d'être sexy en survêtement adidas - car c'est bien connu, les survêtements ça ressemble à rien. Eh bien sur Shun, omigod, c'est trop la classe. En plus là-dedans il a fait un truc bizarre à ses cheveux, et étrangement, ça pourrait sembler mochissime - et d'ailleurs au début je trouvais ça mochissime, jusqu'au moment où j'ai trouvé ça vraiment trop beau; je ne sais pas vraiment quand s'est effectuée la transition, mais maintenant à chaque fois que je vois des photos de Shun dans Crows, je manque de partir en hyperventilation - j'ai même mis Shun dans Crows Zero en fond d'écran, je sais pas si vous vous rendez compte. Je pense qu'on tombera toutes d'accord sur le fait que sa façon de taper dans Crows Zero est absolument splendide, et que - là ça me concerne davantage - que de manière générale, les bastons de ce film sont juste sublimes, quoi.
Et voilà qu'hier je me mets au film Kisaragi. Alors Kisaragi, comme l'a fait remarquer Laikanou, célebien car ça commence comme Kisara-zu cat's eye, donc ça ne peut être que quelque chose de bien. Cqfd. Moi j'ai raisonné un peu plus simplement: il y a Shun alors c'est bien. Je sais pas si c'est mieux, remarquez. Mais enfin, il n'y a pas que Shun, il y a un autre bisho, Koide Keisuke, Gokusen génération 2, l'inutile de Oishii Proposal. Qui est plutôt chou là-dedans. Et puis le scénario est plutôt sympa. Ok en fait je l'avoue, ce film est une véritable tuerie, j'adore, je suis une inconditionnelle, dès que je ne sors plus de mes cours à la fac à 20h je traduis ça (et j'ai déjà commencé, c'est ça le pire). Là-dedans, Shun se fait appeler "Gourou" (ça vous rappelle sans doute quelque chose) fan n°1 d'une idol (ça aussi ça vous parle?) malheureusement morte un an plus tôt. Bon, en fait, là-dedans, il joue trop bien et il a trop la classe. En même temps, il est plutôt bien dirigé, ce qui est rare; je ne vois pas souvent de trucs japonais bien dirigés, ce qui est dommage.

Comme vous pouvez le constater, je n'ai vu qu'une infime portion du travail de ce gars, mais... ça fait déjà pas mal^^'

oguri_shun_474

Shun: le charme inexpliqué et inexplicable

Parce que je ne sais pas si vous vous êtes déjà fait cette réflexion: on ne démarre jamais Shun en étant immédiatement une fan totale (ou alors on a été conditionnée par des initiées) mais plus on le voit, plus on est conquise. Ca semble très bête mais ça me perturbe beaucoup.
Prenez Jin, par exemple. Eh bien Jin, je l'ai vu, j'ai accroché, j'ai cherché, j'ai regardé ses dramas... A présent j'ai un peu l'impression d'avoir fait le tour, parce que finalement, il n'est pas monstrueusement intéressant, il est juste très, très beau et ne chante pas si mal; seulement depuis que j'ai découvert qu'il n'y avait pas que les KT comme musique japonaise ben j'ai fini par me lasser. Ok ok j'avoue, moi aussi j'étais carrément gaga en découvrant le shoot An-An d'il y a dix jours. Mais uniquement pour le côté symbolique de la chose - pas que ça m'embête de pouvoir tomber sur des photos de ses fesses, mais disons que ça va, ça m'intéresse pas franchement, et honnêtement ma photo préférée, c'est celle où il se marre, alors bon :/

Shun, par contre... c'est tout le contraire. Shun, c'est celui qu'on apprend petit à petit à apprécier, et dont on finit par ne plus pouvoir se passer! Plus je le vois dans des rôles différents, plus je réalise à quel point il est bon. En plus, en bon Stakhanov de base, notre petit Shun enchaîne drama sur drama, film sur film, donne même dans le théâtre (Titus Andronicus de Shakespeare... oh mon dieu, j'adoooore Shakespeare en plus♥), on en finit par se demander si Shun mange, boit et dort. Et en se posant la question... eh bien on réalise qu'on n'en sait fichtrement rien, étrangement; mais pourquoi? il ne semble pourtant pas spécialement se cacher des médias. J'ai réussi à dénicher quelques interviews qui m'ont confirmée dans mon idée que Shun comme collègue de travail ça doit être le pied intégral, mais que alors comme petit ami, jamais de la vie quoi Oo' J'ai réfléchi un petit moment à cette histoire et j'ai fini par supposer que si on n'entend pas énormément parler de sa vie, c'est peut-être parce que personne n'en a rien à faire. Le pauvre. Le veinard.

Concernant le mystère de son charme... franchement, ça vient d'où? Car certes, si on prend chacun des éléments de son visage séparément, tout est plutôt pas mal. Mais une fois tout ce bazar assemblé sur la figure, ça donne quelque chose d'assez étrange. Vous ne vous êtes jamais dit que Shun avait franchement une tête bizarre? eh bien moi si. Il a des yeux d'alien, un nez trop droit, une toute petite bouche délicatement dessinée avec des dents bizarres, la forme de son visage est très particulière, et puis franchement avec ce qu'il fait à ses cheveux ça n'arrange rien. Seulement voilà, quelques dramas, et paf, le voilà devenu si charmant qu'on ne peut pas s'en passer et que chaque fois qu'on passe devant une photo de lui il faut sortir le défibrillateur. Très franchement, j'aimerais pouvoir apporter une réponse; mais je n'ai aucune idée de ce que je pourrais dire pour expliquer ça. C'est ce que j'appelle l'effet Shahrukh Khan: SK est moche, très moche, et pourtant, au bout de trente minutes de film le voilà carrément sublime, et vous ne le trouverez plus jamais moche. Eh bien Shun, c'est un peu comme ça, sauf qu'à l'origine il n'est pas vraiment moche, juste... étrange. C'est probablement une histoire de charisme; je ne vois que ça. Mais à ce moment-là, imaginez un peu de charisme de Shun! ahurissant...

Par contre, il y a quelque chose dont il faut absolument parler: les cheveux. On sait toutes que ces messieurs les bishos prennent toujours un malin plaisir à maltraiter leurs cheveux - on voit bien que ce sont des mecs, si c'étaient des filles ils y feraient nettement plus attention, de peur de porter pour les prochaines années les séquelles de la Honte. M'enfin là ça va, ils peuvent changer de coupe plutôt régulièrement et donc ne s'en privent pas; et quand on peut observer tout ça sur une échelle d'environ trente ans, c'est encore plus rigolo, parce qu'on peut avoir des trucs vraiment frapadingues. Alors bon, après, ça dépendra du bisho, mais dans le cas de Shun, c'est assez rare que ce soit abominable. Enfin, si, ça peut souvent être abominable, mais au moins c'est sympa parce que Shun a un grand capital sympathie, et puis il est excellent, et puis il a beaucoup de charisme. Donc forcément, ça passe. Ceci dit, tout ne passe pas, si caméléon que soit Shun.
A présent voici une petite gallerie de tout ce qui a retenu mon attention; vous n'y échapperez pas, ce sont des photos inoubliables pour la plupart que je voulais caser ici, alors les voilà.

oguri_shun_328

Le Koki style

Shun et la blonde-attitude:

181722e73be340_full oguri_shun_60 oguri_shun_405 oguri_shun_470 oguri_shun_120

Notez que j'ai quand même terminé par une photo chouette - en tout cas j'aime beaucoup.

oguri_shun_383 _dossier_standup_03
Mémèche-land

oguri_shun_540

Omfg. Le fuckin' palmier arrière.

oguri_shun_315 oguri_shun_502

Oui, beaucoup de bishos passent par une phase "Tim Burton". Cependant, je trouve que cela leur va rarement aussi bien qu'à Shun.

12_200810091248001

Ok, cette image-là n'est pas là que par pur intérêt scientifique.

Et donc?

Et donc, cet article est nettement plus court que ce que j'aurais voulu, mais voyez-vous, une fois qu'on a dit que Shun était super méga trop fort, qu'il a un charisme incroyable, et que dès qu'il joue dans un drama ça veut dire qu'on ne sera pas déçu, il n'y a pas grand chose à ajouter. Bon, vous pouvez un peu fouiner du côté de sa vie si ça vous intéresse, mais au final ce n'est pas ce qui est intéressant à son propos. Non, ce qui m'intéresse, c'est à quel point il s'en sort bien pour la plupart de ses rôles, la cadence industrielle à laquelle il tourne, et cette faculté qu'il a de tout de même s'améliorer année après année, alors que c'est tout de même difficile de se renouveler, surtout avec une image comme la sienne. Il n'a pas l'air d'adorer les premiers rôles, ce qui est tout à son honneur, et je crois aussi que ça doit lui permettre de faire davantage de choses.
On aura également noté sa boucle d'oreille à gauche, même si honnêtement on en voit plus souvent le trou que la boucle... Alors je ne sais pas trop à quoi ça sert, ma foi, ça doit pouvoir être intéressant pour un rôle ou deux, et puis, même étant acteur, il peut quand même faire ce qu'il veut de ses oreilles, le pauvre enfant! Il paraît qu'il y en a même qui se font tatouer les fesses, alors franchement l'oreille, je préfère.
Enfin, pour terminer tout ça, je vous laisse profiter des dernières photos de l'article et d'un petit amv Hana Kimi, histoire de pouvoir admirer un des principaux intérêts de ce drama: Shun Oguri torse nu avec sa serviette sur les épaules.

6a00fad6a30ab40005010981190a14000c_500pi oguri_shun_426

oguri_shun_505

Là par contre, on m'expliquera pourquoi je suis persuadée que la fille de droite c'est Hiroki. Ou plutôt non, ne m'expliquez pas...