SMTown

 

Tout d'abord, bonjour tout le monde, ceci est un article, je sais, ça choque... Alors tout d'abord, pour coller à l'actualité, on sait désormais tous-z-et-toutes que la SME a organisé un second concert le 11 juin et que de nouveaux petits veinards ont eu leurs places, je crois bien que c'était sold out aussi assez vite - j'étais à Londres au moment de la vente, et plus tard dans la journée un petit coup de twitter m'a informé que IU était elle aussi à Londres pour faire la même chose que moi mais que j'étais pas passée dans le même quartier, du coup j'étais un peu fanée après coup je dois dire, parce que ça m'aurait fait plaisir de l'appercevoir, je l'aime bien moi IU. Bref.

Bon tout ça pour dire en fait que la pote qui venait avec moi au concert le 10 ne peut plus venir, donc certes je vais me faire copine avec les filles assises à côté de moi parce que je me connais, je suis pas farouche... mais du coup si on pouvait se faire une petite IRL à deux ou trois, ça serait sympa :) Je vais peut-être faire un saut chez moi entre le 11 au soir et le 15, mais je serai à Paris dès l'après-midi du 10, donc si quelqu'un veut se faire un petit raid au Taiyou shop ou stalker les abdos de Siwon se faire un restau, je serai dispo peut-être même en début d'aprèm du 11 :) J'ai certes des amis sur place et tout mais j'aime bien rencontrer des gens alors faisons péter les IRL, les amies.

A part ça, je vais essayer d'arrêter de vous faire des articles qui servent à rien et font des fausses joies quand on croit voir un nouvel article, d'autant qu'il y a plein de gens qui n'ont pas chopé de place pour le concert et qui ont juste envie de m'égorger lorsque je parle de ça, donc je vais vous faire une review rapide de deux choses que j'ai regardées dernièrement pour me faire pardonner:

1) A Tale of Two Sisters, film d'horreur coréen, et

2) My Princess, drama coréen que je n'ai pas fini mais si j'attends de le finir on n'est pas près d'avoir l'article.

 

A Tale of Two Sisters

a_tale_of_two_sisters

Bon alors déjà, ce film est classé "film d'horreur". Du coup, je l'ai regardé hier soir avec ma coloc, bien blotties dans nos couettes respectives, lumière éteinte et tout, dans les règles de l'art, et comme je suis une vraie chochotte et que je n'ai pas peur de l'avouer, c'est vrai qu'avant de commencer le film j'avais quand même bien la trouille... après, cela dit, plus du tout. Que ce soit clair; j'ai dû voir cinq films d'horreur dans ma vie, si on compte Scream que j'ai arrêté au bout de cinq minutes au moment où y'a une fille pendue par ses tripes. Sinon j'ai regardé Shining, un obscur navet américain dont le nom devait être un truc du genre "Valentine's Day", Arang parce qu'il y avait Lee Dong-Wook dedans, et le troisième "One Missed Call" dont j'ai parlé ici et c'était uniquement parce qu'il y avait Arbi dedans. Donc je ne suis pas particulièrement qualifiée pour parler de films d'horreur ni des codes du genre. Mais franchement, je m'en fais tout un plat, mais aucun de ces films ne m'a vraiment fichu la trouille, pas même Shining (en même temps, j'étais fatiguée, je m'endormais de temps en temps, il était tard dans la nuit ou tôt dans la matinée selon comment on voit les choses.)

En fait, le film qui m'a le plus terrifiée à part Sinbad le Marin quand j'avais sept ans (y'a un cyclope immonde, je vous jure) c'était peut-être "Le Village" de Shyamalan quand j'avais douze ans. Et c'est pas un film d'horreur, plutôt un truc de suspense. Mais, oui, voilà, moi le sang ne m'émeut pas - je suis une fille, nous le sang franchement ça nous émeut pas plus que ça - les fantômes, tant que leurs cheveux sont plus courts que les miens, je n'en ai pas peur, et les monstres, j'évalue la qualité des effets spéciaux.

Bref, pour en revenir aux deux soeurs qui ne m'ont pas fait peur, je vais vite fait vous servir le synospsis; deux soeurs reviennent dans la maison familiale en compagnie de leur père et retrouvent leur belle-mère tyrannique, l'ambiance est hyper tendue, et des "choses étranges" commencent à se passer dans la maison.

 

Alors oui, les choses étranges, parlons-en. Déjà, ma pote et moi avons failli nous endormir, on se demandait quand le film commencerait - mais moi j'étais un peu plus éveillée parce que je ne voulais pas rater la mort violente de Moon Geun-Young, je ne savais pas si ça allait arriver mais comme il s'agissait d'un film d'horreur, dans le doute, j'attendais qu'elle meure parce que celle-là très franchement je l'aime pas. Rien à voir avec Mary Stayed Out All Night que je n'ai toujours pas eu la force de terminer, hein. Ca date d'encore avant, et puis c'est un peu dû à sa tête, aussi - d'ailleurs dans ce film, elle fait 24/24 cette tête qu'elle fait si bien et qui me donne tant envie de la rouer de coups... Euh, je parlais des choses étranges. Donc le plus étrange dans ce film, au final, c'est qu'on ne. comprend. jamais. rien. Je ne déconne pas. C'est très embrouillé. Bon alors on se doute grosso modo de ce qui se passe, hein, à la louche on arrive à piger, surtout que l'équipe du film a eu l'idée judicieuse de dévoiler tout leur plot ET le twist de fin dans la toute première séquence à l'ouverture du film, subtilité bonjour ! Donc même si ce n'est pas le thème et si on se demande si c'est réel ou si c'est dans la tête des gens - de toute façon, la "réalité" est un concept hypra subjectif dans ce film - mais y'a quand même des fantômes parce que voilà, un film d'horreur sans fantômes n'est pas un film d'horreur y paraît. Il y a aussi pas mal d'hémoglobine qui est heureusement utilisée avec plus de parcimonie que dans Ninja Assassin, merci seigneur, et je dois dire que malgré le fait qu'on est plus occupé à essayer de réfléchir pour comprendre ce qui se passe plutôt qu'à regarder ce qui se déroule à l'écran, j'ai trouvé le sang assez bien utilisé, à part peut-être quand le fantôme décide d'avoir ses règles sur les deux soeurs, là par contre j'avoue je suis restée perplexe quant à la nécessité de cet élément du scénario.

Mais, heu... je vous parle de fantômes... mais en fait, y'en a quasiment pas. Enfin, moi je les attendais, ça aurait été plus fun de voir des fantômes plutôt que d'essayer de savoir lequel était plus chartbé que les autres dans cette famille de malades. Mais visiblement c'était pas l'argument principal du film. D'ailleurs pour piger l'argument principal du film, je crois qu'il faudrait que je le revoie plusieurs fois.

Par contre, notez que les images sont absolument superbes. Esthétiquement, c'est vraiment un beau film, même si au début la tendance est de cadrer les corps des gens et pas leurs visages, et ça, ça m'énerve. Mais après ça passe, ou on s'habitue, je sais pas...

 

En gros, "Deux Soeurs", c'est très joli sur le plan esthétique, il y a UN personnage qui n'est pas totalement hystérique dans le sens clinique du terme, et si vous voulez mon avis (de toute façon, trop tard), je pense que pour en profiter totalement il ne faut pas le regarder comme un film d'horreur, il doit juste falloir se laisser porter. Je réessaierai, parce que clairement, le regarder comme un film d'horreur ne fonctionne pas vraiment.

 

My Princess

My_Princess4_1024x819

My Princess ! Alors celui-là, je n'en avais pas trop entendu parler. Je savais juste que la Anystar bossait dessus et j'ai récupéré les subs avant qu'ils soient retirés, parce que Anystar, je les adore. Bon alors par contre c'est peut-être pas les meilleurs sous-titres qu'ils aient produits, mais dans un tel rush ça reste du sub de bonne qualité.

Bref, My Princess c'est un peu une sorte de Goong à l'envers, ça se passe de nos jours en Corée du Sud et les politiques parlent de réinstaurer la famille royale en Corée. Du coup, un vieux chaebol qui a dédié sa vie à cette cause finit par tomber sur la petite-fille cachée du dernier roi et envie son petit-fils la récupérer. Là, elle va résister un brin parce qu'il faut quand même faire seize épisodes, puis elle va accepter de devenir princesse, s'installer dans le nouveau palais construit exprès pour elle et essayer de survivre, parce que c'est là que ça commence à chier des bulles.

Alors à l'origine, cette princesse, c'est Kim Tae-Hee, alias l'inutile de IRIS (en même temps, qui est vraiment utile dans IRIS je vous l'demande) et autant vous dire qu'avec ça elle partait plutôt d'un mauvais pied, parce que voilà quoi, dans IRIS elle passe son temps à avoir l'air contrite et à être coiffée/habillée/filmée de façon pas spécialement flatteuse. Elle est pas moche, hein, mais dans IRIS elle avait l'air d'un automate, et puis les têtes qu'elle faisait, je trouvais ça assez laid. Là par contre, dès le début de My Princess, grosse surprise ! Adieu raton laveur empaillé, bonjour actrice vivante et énergique !! Les trois-quatre premiers épisodes sont un vrai bonheur, c'est une petite étudiante d'Histoire très près de ses sous, avec une meilleure copine, un amour ardent et à sens unique pour son prof d'archéologie (en même temps j'avoue, les jeunes profs de fac quand ils ne sont pas moches ni imbus d'eux-même c'est long pour compter leurs qualités). Elle a été adoptée en même temps que sa soeur qui la hait profondément alors qu'elle est toute choupette, cette fille quand même. Bref, un amour.

Et puis après elle arrive au palais, et là soudain, y'a un truc qui se passe, je sais pas si c'est la pression, le scénario, les chutes du haut de ses talons qui finissent par faire des dégâts, mais toujours est-il que la pauvre enfant devient soudain très bête. Même si elle a des accès d'intelligence quand c'est nécessaire pour le scénario, globalement, c'est quand même le mec qui réfléchit pour elle. Mais ça en fait, c'est un état général, quand elle arrive au palais soudain y'a moins l'ambiance. Alors certes, c'est un peu funky pendant quelques épisodes, palais, luxe, vêtements, toussa toussa, mais assez vite on passe d'une comédie romantique super géniale à faire kyatter les chaumières à une espèce de sombre histoire de magouilles politiques même pas en rapport avec de vrais problèmes politiques - je veux dire, les monarchistes sont quand même une espèce en voie de disparition sur toute la planète, même si le mariage de Will et Kate a redoré le blason des familles royales à travers le monde.

Bref, malgré deux personnages de Salopes (voir article sur le schéma relationnel du K-drama) assez magistraux, une héroïne pas trop mal, un rival chou pour son âge et un héros franchement pas mal, ce brusque changement d'ambiance à mi-drama m'a un peu surprise, et honnêtement, au début j'aurais facilement passé mes jours et mes nuits sous ma couette pour voir la suite, alors que maintenant, bof. J'en suis vers les épisodes 10-12, et même si je suis toujours très attachée aux personnages - surtout les mecs maintenant en fait, puisque les filles perdent de plus en plus leur saveur et leur intérêt - c'est vrai que j'ai moins de mal à faire mes fiches de révisions.

D'autant que lorsqu'on voit les affiches, on est en droit de se sentir un brin arnaquée quand ça vire à la magouille politique. D'ailleurs ils ont dû exploser le budget en affiches, hein.

 

My_Princess_image

My_Princess

Et un petit Song Seung Hun pour quand même vous faire démarrer le drama. Quoique le plus intéressant soit ses costumes trois pièces. C'est trop classe, j'aime les costumes trois pièces bien portés. D'ailleurs cette année j'ai un jeune prof de fac pas imbu de lui-même qui met des costumes trois pièces.

songseunghun_20110105